C’est un ancien poteau en pin.  Je l’ai brûlé, puis percé de petites fentes ou un peu de lumière passe. Deux faces sont dorées à la feuille, les autres sont laissées entièrement noires. Les quatre arêtes verticales sont creusées jusqu’au centre de la lampe, jusqu’à la lumière, pour finalement la faire affleurer fabuleusement sans effort.